Quel est mon parcours? Comment ai-je décidé un jour de devenir rédactrice web et community manager ? Pour ce premier article de présentation, je vais parler sans langue de bois : vous saurez tout tout tout sur mon parcours pour en arriver là ! Les tribulations d’une rédactrice web 🙂

Qui suis-je ?

qui suis je happy and green

Bonjour à tous ! Je m’appelle Aurélia j’ai 38 ans, je suis pacsée (peut-être mariée l’année prochaine si tout va bien mais 2021 ralentit notre projet, merci le confinement) et j’ai un enfant : une fille qui vient d’avoir 6 ans et dont je suis très fière !

De nature curieuse de tout, je n’ai hélas pas assez de temps pour emmagasiner dans ma tête tout ce que je souhaiterai ! Je suis une véritable gourmande de culture générale et j’ai un parcours assez atypique qui m’a mené quelque part où je ne m’y attendais pas du tout !

Mon parcours

mon parcours happy and green

Mes années école, collège, lycée

Le chemin fut long et laborieux pour arriver jusqu’ici et à ce jour rien n’est joué même bien loin de là !

Malgré mon bac général en L (littérature) j’ai traîné la savate pendant toutes mes années de collège et lycée. En effet, en primaire j’étais même plutôt bonne élève et c’est à partir du collège que j’ai commencé à rentrer dans les fameuses cases : « peut mieux faire »…

J’ai, d’un coup d’un seul, douté de moi : je n’osais plus lever la main pour donner les bonnes réponses que j’avais. Je me faisais tellement petite et transparente pour éviter d’aller au tableau. (je suis certaine que beaucoup d’entre vous se reconnaitront.)

Ce qui ne m’a jamais lâché par contre c’est la passion pour les livres : pendant que mes autres camarades rechignaient à lire les livres imposés à l’école : pour moi cela ne posait aucun souci (bon si quand même, il y en a bien eu un ou deux qui se sont révélés très fastidieux !!).

J’aimais bien les résumés de livres et plus tard les dissertations en philosophie ^^.

Je restais néanmoins jusqu’à la fin de la scolarité une élève moyenne et peu sure d’elle. Nous avons tous connu … des conseillers en orientations qui nous ont peu aidés avec leurs tests d’orientation…ainsi j’étais prédestiné à finir …

MÉCANICIENNE 😅 moi qui ne suis pas du tout manuel et qui a peu de patience !

Le bts

BREF … J’ai fait au plus simple car je ne me sentais tout simplement pas les longues études de lettres etc.

Mon père étant commercial et ma mère responsable d’une boutique La Redoute et donc également conseillère de vente : j’ai travaillé un été pour ma mère et j’ai adoré conseiller les clients.

J’ai donc décidé de faire un BTS Force de Vente ( maintenant cela s’appelle NRC négociation relation client) en alternance, car j’avais réellement besoin de voir sur le terrain ce que cela donnerait 😊

Dès le départ, nous étions seulement 2 filles dans une classe de garçons.. La compétition s’est engagée directement (mais cordialement 😉nous savions également nous soutenir, nous, les 2 seules filles !). Ma première année a été laborieuse, à cause, de l’entreprise qui m’a embauché dont le patron ne faisait « qu’aboyer » toute la journée … ne me formait pas (aucun conseil) mais cela a été formateur puisque je suis partie me « casser les dents » directement sur le terrain… cette entreprise étant en faillite j’ai donc du trouver une 2e entreprise pour la 2e année, où cela s’est bien mieux passé.

Mes expériences pro sur 14 ans (en version rapide ^^)

happy-and-green-mon-parcours-

On va passer rapidement sur mes autres expériences commerciales à la suite de mon BTS, même si j’avais de bons résultats en tant que commerciale sédentaire (vente par téléphone en B2B) puis en tant que commerciale terrain (B2B également) pendant 14 ans quand même… je me sentais rarement à ma place avec cette pression constante des chiffres, les désidératas de tels responsables ou tels patrons… devoir vendre absolument même si ce n’est pas ce dont le client a besoin… CHIFFRES CHIFFRES CHIFFRES…

(Sans vous parler de l’émergence d’un psoriasis sévère peu compatible avec le stress généré par le métier de commercial ! J’y reviendrais sans doute dans un prochain article.).

Je me suis plus sentie à ma place lorsque je suis devenu (toujours en B2B) : conseillère de clientèle avec un portefeuille de clients (et non de prospects) où, pourtant, j’avais un plus gros chiffre d’affaire à réaliser.

Vous vous demandez pourquoi ? Et bien tout simplement, dans cette entreprise, on vendait des solutions internet de sites web connectés à une solution de gestion/comptabilité à destination des Comités d’Entreprises. Je me régalais à mettre en page des explications d’utilisation de l’outil : des petits modes d’emploi illustrés (et le tout, svp, avec paint et word car je ne connaissais aucun outil marketing à cette époque).

Pourtant, il y avait un service marketing, mais ils étaient plus tournés vers la publicité, les salons pro, les plaquettes etc… et pas la satisfaction des clients finalement. Alors que je voulais vendre la solution, mais également leur montrer que, pour moi, l’après vente était tout aussi important: j’y mettais un véritable point d’honneur et cela leur inspirait confiance que je sois là pour les accompagner ensuite.

Mes problèmes de santé : la révélation d’un problème plus profond

mon parcours pour devenir redactrice web
Stress, le corps finit par parler

Il y a maintenant deux ans, j’ai eu une dernière expérience professionnelle très dur pour moi, pour mon moral, pour ma santé également. En effet, depuis quelques années, je me bloquais de plus en plus, les cervicales, c’était facilement 1 à 2 fois par mois, pendant plusieurs jours, avec passage obligatoire chez mon ostéopathe… cela devenait invivable j’en ai souffert (et j’en souffre encore de temps en temps) pendant des mois et des mois. Scanner, IRM, etc… rien ne ressortaient sur ces différents examens…

Un jour une amie finit par me dire : « écoute c’est fou quand même cette histoire… ne penses-tu pas que ton corps cherche à te faire comprendre quelque chose? »

Cela a résonné en moi pendant des jours, des semaines, des mois (oui je suis un peu longue à la détente)… jusqu’à ce que je me rende compte que c’était le travail, la pression des chiffres, ce travail qui ne me correspondait plus du tout en fait, que tout ceci me rendait MALADE…

J’ai donc demandé à l’entreprise qui m’embauchait une rupture conventionnelle et j’ai pris le temps de me poser et de réfléchir à ce que je voulais faire/devenir pour la suite.

Mon parcours : L’évidence de devenir rédactrice web & community manager

mon parcours redactrice web community manager green ethique

Durant toutes ces années, j’ai toujours aimé, admiré tout ce qui touchait au marketing et avec l’évolution du marketing digital, des réseaux sociaux, des blogs, j’ai décidé de créer mon blog. Avec la naissance de ma fille qui m’a fait prendre conscience de l’urgence climatique (et de l’empoisonnement de nos corps à cause de pétrole, perturbateurs endocriniens, matières plastiques et allergènes), j’ai décidé de communiquer sur des conseils et astuces naturels, sur les tests de produits « green » avec de belles valeurs éthiques et éco-responsables.

(j’ai commencé mon blog pendant que j’étais encore commerciale terrain, c’était vraiment ma passion d’écrire, de partager).

À la fin de mon contrat de travail, j’ai donc commencé à me renseigner sur les formations de community manager, rédaction web et tout ce qui touche à l’univers du web en général. Bien sur, je n’ai pas pu compter sur mon conseiller pôle emploi, qui ne trouvait aucune formation financé par PE sauf si je voulais devenir cariste… Je me suis donc débrouillée par moi-même et j’ai trouvé une formation financé par la région, j’étais toute excité à l’idée de commencer cette formation.

Me voilà donc inscrite à une formation, le rêve se concrétise ! À la suite de cette formation, j’ai pu effectuer un stage avec une responsable web marketing. Pendant plusieurs mois ensuite, j’ai continué de me former, de m’intéresser au référencement, aux techniques également. Enfin, pendant plusieurs mois, j’ai pris le temps de monter mon projet pour pouvoir vous proposer mon concept : la communication « green » sans stress pour vous entrepreneurs ! Allégez-vous d’une de vos casquettes et laissez-moi vous aider, vous guider, vous accompagner dans votre développement.

En conclusion

Vous savez tout sur moi (enfin presque 😉) : mon parcours pour enfin réaliser mes rêves, mes projets. Restez à l’écoute je vous dévoilerai au fur et à mesure mes conseils et astuces pour vous, les entrepreneurs du Green. #GoGreen

N’hésitez pas à me contacter afin que l’on puisse discuter ensemble de votre projet ou de votre besoin de communication ciblée.

Ne manquez aucune de mes actualités et conseils ⬇️